Dubaï comme plaque tournante du casino ? Le chef du tourisme ainsi

Ne pariez pas sur la légalisation des jeux de casino à Dubaï de sitôt.

Le Gulf News a rapporté que Dubaï restera sans casino, même si l’État a permis l’entrée de marques internationales intégrées dans la ville la plus peuplée des Émirats d’Arabes Unis.

Le directeur général du département du tourisme et du marketing commercial de Dubaï (Dubai Tourism), Issam Kazim, a fait cette déclaration plusieurs jours après que Caesars Entertainment Corp. a annoncé qu’elle allait introduire sa marque Caesars Palace dans la ville du Moyen-Orient plus tard cette année.

Outre Caesars, MGM Resorts International, dont le siège est à Las Vegas, avait déjà accepté de gérer un ” centre de villégiature de premier ordre ” de 26 acres pour Wasl Hospitality.

Bien que Dubaï soit considérée comme une ville progressiste, Kazim a déclaré que le gouvernement de l’État veut toujours préserver sa culture islamique. Les vices, tels que les jeux de hasard et l’alcool, sont considérés comme des actes ” haram “, qui sont considérés comme interdits par Allah. Mais il y a des pays musulmans comme l’Égypte, la Tunisie et la Malaisie qui autorisent les jeux de casino.

“Non [il n’y a pas de désir pour les casinos] …. Nous devons garder à l’esprit qu’il y a des choses culturelles qui sont une priorité pour nous,” dit Kazim, selon le journal télévisé.

Comme la plupart des pays du Moyen-Orient, les Émirats arabes unis cherchent à diversifier leur économie en étant moins dépendants de l’industrie pétrolière, en renforçant le commerce et en réalisant un équilibre optimal entre divers secteurs, comme le tourisme.

En Juin dernier, une rumeur avait indiquée que Unique Casino, le site de jeux en ligne que vous pouvez retrouver ici était en discussion avec le royaume pour y introduire sa plateforme. Mais quelques semaines plus tard la rumeur avait été réfutée par les 2 partis.

Dubaï prévoit également d’attirer au moins 20 millions de touristes d’ici 2020, selon le responsable du tourisme.

Dans le cas de Césars, Kazim a souligné que l’exploitant du casino apportera le thème du Caesars Palace non pas pour encourager les gens à jouer, mais pour créer “cette sorte de destination et d’expérience” à Dubaï.

MGM, pour sa part, apporte à Dubaï des résidences de la marque MGM et un hôtel Bellagio contenant un total de 1 000 chambres et 10 villas. Le projet MGM, qui occuperait “la plus longue étendue de waterfront jamais développée à Dubaï”, devrait être achevé en 2021.

This entry was posted in Casinos.